Équipe et bénévoles

 amely

 

Amély Friolet-O'Neil

Directrice générale

Diplômée en sciences sociales, spécialisation en sciences politiques de l'université de Moncton, Madame Friolet-O'Neil a occupé le poste de directrice générale du Regroupement féministe du Nouveau-Brunswick et a notamment été vice-présidente de la Société Nationale de l'Acadie (SNA). Son parcours professionnel et ses divers engagements lui ont permis de bien saisir les rouages de tous les paliers de gouvernements et d'y naviguer avec efficacité, en plus de lui permettre de développer ses compétences en leadership, en gouvernance et en développement de partenariats. Elle s'intéresse aux dynamiques identitaires, aux enjeux linguistiques canadiens ainsi qu'au renforcement des capacités du secteur communautaire et associatif.

Marie-Ève  

Marie-Ève Laramée-Gauvreau

Directrice des programmes, responsable des communications

Marie-Ève fut la toute première agente de programmes du Fonds canadien de la radio communautaire, y travaillant depuis 2012. Détentrice d'un baccalauréat en histoire de l’art et d'une maîtrise en muséologie de l'Université de Montréal, Marie-Ève œuvre depuis une dizaine d'années au sein du milieu culturel canadien. Impliquée auprès d'institutions de diverses natures, dont le gouvernement fédéral, les musées nationaux, les organismes sans but lucratif ou encore le milieu universitaire, Marie-Ève apporte à l'équipe du FCRC de nombreuses connaissances en gestion de projets et de partenariats, en recherche et en communications. Avant de travailler au FCRC, Marie-Ève occupait un poste d’agente de programmes et de politiques à l'Agence Parcs Canada, notamment pour le Répertoire canadien des lieux patrimoniaux et le Programme de partage des frais pour les lieux historiques nationaux, un programme fédéral de contributions financières.

 camille  

Camille Noël

Agente de programmes

Détentrice d’un baccalauréat en affaires publiques et relations internationales et d’une maîtrise en gestion de projet, Camille connait les bonnes pratiques et les outils en gestion de projet tant au niveau de la conception, de la planification, qu’au suivi et au contrôle de projets. Sa formation lui a également permis d’acquérir les connaissances nécessaires à une analyse multifactorielle des enjeux, que ce soit au niveau politique, économique ou juridique. Elle a, par le passé, mis ces aptitudes à contribution en travaillant en tant qu’assistante chargée de projet dans un organisme de coopération internationale dédié à la protection des droits des enfants. Elle a également participé à une formation en développement communautaire en Inde, expérience qui lui a permis de bien saisir l’importance de la consultation et de l’implication des communautés dans la réussite des projets.